Accueil Croiser une offre d'emploi La formation diagnostiqueur immobilier

La formation diagnostiqueur immobilier

L’article L271-6 du Code de la Construction et de l’Habitation est celui qui régit le métier de diagnostiqueur immobilier. Il stipule que le diagnostiqueur doit impérativement être certifié par un organisme accrédité COFRAC. Cependant, il faut suivre certaines formations pour pouvoir bénéficier de cette accréditation. Au-delà de l’apprentissage, ce professionnel doit souscrire à une assurance qui couvre les conséquences de ses interventions.

Quelle formation pour devenir diagnostiqueur immobilier ?

Le diagnostiqueur doit avoir certaines certifications avant d’intervenir sur des projets. Pour exercer ce métier, il faut en effet des connaissances solides. Elles s’obtiennent forcément en suivant une formation dans un centre agréé.

Vous pouvez également opter pour un cursus de types Bac/Bac +2 dans le bâtiment. La licence professionnelle mention bâtiment et construction est une autre possibilité qui s’offre à vous. Toutefois, il faut obtenir la spécialité « expert en diagnostics techniques de l’immobilier et pathologies du bâtiment ». Vous pouvez profiter de cette formation à l’IUT de Saint-Nazaire.

Depuis janvier 2012, il faut au minimum un Bac +2 pour avoir la certification DPE de niveau 1. Plus les années passent et plus le nombre de certifications obligatoire augmente aussi. Elles étaient environ 2 en 2007 et en 2012, elles sont passées à 6. Il est donc probable que cela augmente les années qui viennent.

Quel est le salaire d’un diagnostiqueur immobilier ?

Un diagnostiqueur immobilier gagne un revenu brut mensuel qui oscille en 2 000 et 2 500 €. Par an, cela revient à un salaire qui oscille entre 24 000 et 30 000 €. On peut en déduire que le taux horaire d’un diagnostiqueur immobilier peut dépasser 16 €. Néanmoins, vous pouvez prétendre à un salaire plus élevé en fonction de vos années d’expérience.

Le revenu médian brut pour cette profession est estimé entre 2 300 et 2 700 € par mois. Si vous débutez, votre salaire annuel brut oscille entre 20 000 et 24 000 €. Il faut noter que l’expérience du diagnostiqueur est un critère très important qui rentre dans le calcul de son salaire.

A voir:  La formation agent immobilier

Bien évidemment, la capacité de rendement de ce dernier est également prise en compte. Pour ce qui est des primes à percevoir, elles sont négociées avec l’employeur. Elles varient en fonction des structures, il y a par exemple :

  • la prime du 13e mois;
  • la prime d’intéressement;
  • la prime de participation.

La grille salariale dans ce secteur n’est pas régie par une règle stricte. De plus, le diagnostiqueur à la possibilité d’exercer comme indépendant.

Comment obtenir la certification DPE ?

La certification est conditionnée par la réussite d’un examen théorique et d’un examen pratique. Le premier porte sur deux points d’évaluation. Il y a d’abord les connaissances générales dans le domaine de la construction. Ensuite, vous avez les connaissances spécifiques dans le domaine de la performance énergétique.

Quant à l’examen pratique, il porte sur un DPE individuel ou un DPE tous bâtiments. Cet examen comporte en tout 4 phases.

  • 5 cas pratiques pour la 1re phase;
  • 1 cas pratique pour la 2e phase;
  • 1 cas pratique pour la 3e phase;
  • 1 cas pratique pour la 4e phase.

Les cas de la 1re phase permettent de vérifier le bon choix de la méthode d’évaluation. Le cas de la 2e phase permet de contrôler la bonne détermination des données. Quant aux deux derniers cas, ils permettent d’assurer la rédaction d’un rapport.

Quel statut pour un diagnostiqueur immobilier ?

De plus en plus de diagnostiqueurs immobiliers choisissent de devenir indépendants et de créer leurs entreprises de diagnostic immobilier. Dans ce cas, il faut adopter la structure juridique appropriée pour cette activité.

Vous pouvez choisir de passer par une entreprise individuelle. Cela revient à opter pour le statut d’autoentrepreneur. Celui-ci n’est pas très recommandé, car il ne permet pas de déduire les frais réels qui peuvent être importants en pratique. En plus, ce statut ne protège pas votre patrimoine personnel.