Accueil Paperasse immo Immobilier : différences entre mandats de vente exclusif et partagé

Immobilier : différences entre mandats de vente exclusif et partagé

Le secteur de l’immobilier a toujours représenté un secteur à fort potentiel. Certains acteurs du marché n’hésitent pas à le définir comme une valeur refuge. Ce qui s’explique par le fait qu’un bien immobilier perd rarement sa valeur. Bien au contraire, les prix ont tendance à se bonifier avec le temps. Ceci dit, certains propriétaires ont une expérience différente de la chose. Entre la baisse du prix des biens immobiliers dans certaines communes, et la difficulté à vendre, être propriétaire d’un bien peut très vite se transformer en cauchemar. Heureusement, les propriétaires peuvent compter sur les agents immobiliers pour la valorisation et la mise en vente de leurs biens. Dès lors, quel mandat de vente choisir ? Quelle est la différence entre mandats de vente exclusif et partagé ?

Si le vendeur choisit de le confier à plusieurs agences, cela s’appelle un mandat simple ou partagé. À l’inverse, s’il décide de passer par une seule agence, il s’agira alors d’un mandat exclusif. Dans ce cas, l’agence choisie définit une durée pour la gestion de la vente du bien. Ce délai est souvent fixé à trois mois.

Signer un mandat de vente stipule que vous approuvez toutes les clauses qui y sont inscrites. Pour éviter tout préjudice, vous devez donc lire attentivement toutes les indications, et si nécessaire demander plus amples explications.

Comprendre le principe de mandat de vente partagé

Avec le mandat de vente simple ou partagé, le vendeur confie la vente de son bien à plusieurs agences immobilières. Cela semble notamment plus attrayant, car il permet au propriétaire d’augmenter ses chances de trouver un acheteur. Ceci dit, il existe des risques à confier la vente de son bien sous ces conditions. Le principal risque que vous courez en passant par un grand nombre d’agences est de voir apparaître de nombreuses annonces avec des prix et des informations différents. La conséquence est que votre bien perd en attractivité et en cohérence. Les internautes à la recherche d’un logement comme celui que vous vendez ne pourront pas distinguer le vrai du faux et préféreront peut-être aller ailleurs.

Aussi, avoir plusieurs annonces de vente pour le même bien implique souvent des prix différents. En outre, une différence de prix trop importante signifie que certaines estimations n’ont pas été faites correctement. Une autre implication serait que certaines agences misent sur la rapidité de vente plutôt que sur la qualité. Il semble donc que ce genre de stratégie n’est pas toujours à l’avantage du propriétaire. Ce qui n’est pas le cas avec le mandat exclusif.

Le mandat de vente exclusif

Le mandat de vente exclusif est l’un des types de mandat les plus courants. En confiant votre bien sous ces termes à un agent immobilier, cela stipule qu’il est la seule personne autorisée à le commercialiser pendant toute la durée du mandat. De ce fait, ni vous, ni un autre agent immobilier n’est autorisé à vendre ou à louer le bien.

La durée du mandat est importante. Plus elle est longue, et plus l’agent a la possibilité de valoriser le bien, et d’obtenir le meilleur prix.  En outre, si l’agent introduit un acquéreur, la commission lui revient quand bien même l’achat est effectué après la durée du contrat.

Les avantages

Vous pourriez penser que vendre votre bien via plusieurs agences serait forcément la meilleure solution. Mais dans les faits, ce n’est pas vraiment le cas. Statistiquement, en confiant votre bien à une seule agence avec un mandat exclusif, vous avez deux fois plus de chances de trouver un acquéreur. Les avantages que vous avez à opter pour le mandat exclusif sont :

  • il crée un engagement moral entre l’agent et le vendeur et donne plus de motivation à l’agent à vendre votre propriété
  • l’agent est plus désireux de dépenser son budget publicitaire sur votre maison.
  • il donne à l’agent immobilier le temps d’obtenir le prix le plus élevé.
  • il est plus sûr d’avoir un nombre limité de personnes qui souhaitent votre bien. Et c’est ce que vous garantit le mandat exclusif
  • l’agent immobilier s’assure que la plupart des offres sont des propositions sérieuses
  • l’agent vous fournira très probablement des rapports d’activité réguliers
  • vous évitez le risque de demandes de double commission
A voir:  Comment se débarrasser des souris dans les murs ?

De plus, un agent immobilier disposant d’un mandat exclusif pourra se consacrer pleinement à la promotion et à la communication de votre bien. Il ne ressentira pas le besoin de vendre vite plutôt que « bien », de peur qu’un collègue lui coupe l’herbe sous les pieds. L’agent immobilier pourra ainsi estimer au plus juste la valeur de votre bien et investir davantage dans la promotion de votre bien. Notamment, par la réalisation :

  • d’une visite virtuelle,
  • de photos professionnelles,
  • d’un home staging,
  • d’une modélisation 3D,
  • d’une communication sur les réseaux sociaux et les sites d’annonces immobilières,

Toutes ces choses peuvent vraiment être un plus pour la perception de votre propriété et générer plus d’intérêt aux possibles acheteurs.

Les inconvénients

Comme tout contrat, celui-ci a également des inconvénients qu’il est important de connaître. Le principal inconvénient est que le bien ne peut être vendu par personne d’autre. De fait, il ne pourra non plus faire l’objet d’un autre mandat de vente, quel qu’il soit. En outre, la vente du bien peut s’avérer plus longue, notamment, si l’agent ne parvient pas rapidement à trouver un acquéreur.

Immobilier : les autres mandats et le mandat de vente semi-exclusif

Un mandat est une instruction ou une autorité d’un client à un agent immobilier, pour rendre un service d’agence immobilière particulier. Il s’agit d’un contrat juridiquement contraignant entre l’agent immobilier et son client, qui n’a pas besoin d’être écrit, sauf dans le cas d’un mandat unique et exclusif. Dans le cas d’une procuration pour conclure certaines transactions au nom du client, un mandat écrit est également nécessaire. Quels qu’en soient les cas, c’est toujours une bonne idée d’enregistrer tous les mandats par écrit.

En dehors du mandat de vente, il existe également :

  • le mandat de recherche : instruction d’un client qui soumet à un agent immobilier son besoin d’acheter ou de louer un bien spécifique
  • le mandat de location : contrat juridique par lequel le propriétaire d’un bien confère à une agence le droit de trouver un locataire pour ledit bien
  • le mandat de gestion : contrat qui confère à un négociateur immobilier la gestion d’un local durant la durée du contrat de bail.

Pour en revenir au contrat de bail, le vendeur peut trouver une alternative entre le mandat exclusif et le mandat partagé. Il s’agit en l’occurrence du mandat de vente semi-exclusif. Ce contrat stipule que vous ne pouvez confier la vente du bien à aucun autre intermédiaire. Cependant, vous vous accordez le droit de proposer vous-même le bien à un possible acquéreur. Pour faire simple, l’agence ou l’agent immobilier a l’exclusivité pour une vente professionnelle, et a droit à une commission. Celle-ci reste néanmoins inférieure à une commission en mandat exclusif. La durée du contrat est également variable, mais ne saurait déborder 6 mois.

En outre, le contrat doit être suffisamment clair et toutes les caractéristiques du bien doivent être mentionnées. Outre ces caractéristiques, les autres informations à mentionner sont : le type de mandat, la durée, l’identité des deux parties, les obligations, le prix de vente, les honoraires ou la commission, etc.