Accueil Paperasse immo Quels avantages offre la Réglementation thermique 2012 ?

Quels avantages offre la Réglementation thermique 2012 ?

En matière de construction, les standards et les normes évoluent au rythme de la modernité et des exigences de confort. Saviez-vous qu'il y a des avantages à bâtir une maison neuve plutôt que d'acheter une résidence ancienne ? En effet, certaines normes réglementaires, mises en place par la législation, garantissent de grands bénéfices au propriétaire d'une construction neuve. L'une d'entre elles est la norme de réglementation thermique RT 2012.

Dans le domaine de la construction neuve, la norme RT 2012 vient apporter sa touche d'innovation et de fraîcheur. Ainsi, offre-t-elle aux habitations neuves plusieurs assurances au niveau efficacité et optimisation. Nous vous proposons un gros plan sur la RT 2012 et ses avantages.

La RT 2012 : de quoi s'agit-il ?

Quel nouveau propriétaire ne voudrait pas jouir d'un confort et d'un bien-être optimal en intégrant sa bâtisse fraîchement construite ? À travers la norme RT 2012, l'ingénierie de l'habitat est parvenue à relever ce challenge en améliorant le rendement aux plans thermique et énergétique. Toutefois, les bénéfices que procure cette norme ne sont accessibles que dans le cas d'une construction nouvelle. Les habitations déjà existantes ne sont pas couvertes par les dispositions réglementaires de la norme. Sont compris dans le champ des constructions nouvelles les édifices publics d'enseignement, les bâtiments abritant des bureaux, les habitations personnelles etc.

En effet, la législation actuelle en matière d'habitation rend obligatoire le respect de la norme réglementation thermique RT 2012 pour toute construction nouvelle. Autrement dit, la norme préconise le recours obligé à des méthodes qui garantissent une meilleure isolation thermique et un bon rendement énergétique. Les constructeurs sont donc astreints à intégrer dans leur pratique des techniques respectueuses de l'environnement et du bien-être de l'homme. Il en est de même au sujet des matériaux utilisés.

Le couple que constituent l'écologie et le bien-être communautaire est de plus en plus au cœur des questions de développement. À ce titre, la norme RT 2012 apparaît comme un bon outil pour implémenter de nouvelles bases en termes d'habitat. De façon substantielle, lesdites bases définissent les grands avantages du RT 2012 à savoir l'économie d'énergie et le confort thermique.

Les avantages en termes d'économie énergétique

L'enjeu économique que représente l'énergie n'est plus à démontrer de nos jours. La demande se fait de plus en plus forte sans que toutefois, l'offre n'arrive à fournir une réponse adaptée. L'une des solutions requises est donc d'agir sur la consommation énergétique globale.

Les dispositions de la RT 2012 s'inscrivent dans cet impératif d'économie énergétique que soulignait déjà la version 2005 de la norme. Ce point apparaît capital compte tenu des avancées qu'il impulse dans le secteur de la construction. Les constructeurs sont amenés ainsi à améliorer la recherche afin de proposer des outils adéquats pour diminuer la consommation énergétique. En effet, la norme RT 2012 plafonne la dépense d'énergie des constructions nouvelles. Ce plafond est fixé à un seuil qui équivaut au tiers de celui défini par la version 2005 de la norme réglementation thermique. Conséquence : la consommation maximale d'énergie d'une construction neuve à l'heure actuelle ne doit pas excéder 50 KWhep/(m2.an). Cette exigence est vérifiable grâce au coefficient Cep de maximisation énergétique. Celui-ci s'appuie sur des paramètres comme le chauffage, l'éclairage, La climatisation etc.

Les bénéfices sont multiples : réduction de la note de facture énergétique, économies d'énergie et maintien d'un bon niveau de confort.

Une meilleure isolation thermique

Mis à part les exigences en matières d'économie d'énergie, la norme RT 2012 table sur un second critère : le respect de l'efficacité énergétique minimale. Cet élément contraint le constructeur d'edifice neuf à chercher les solutions idoines pour optimiser l'isolation thermique. Bien entendu, il doit relever le défi des variations climatiques saisonnieres car celles-ci influencent l'efficacité thermique des constructions.

En somme, les nouveaux occupants d'un bâtiment neuf ont une double assurance. L'intérieur de la maison conservera suffisamment de chaleur en hiver et davantage de fraîcheur en saison chaude.

La mise en conformité de la construction par rapport à cette exigence est vérifiable grâce au coefficient Bbio défini par la norme.

Un maximum de confort thermique

Le coefficient Tic est l'instrument conçu par la norme réglementation thermique RT 2012 pour réguler la température interne d'une construction. Cette disposition impose au constructeur de veiller au respect d'une température maximale de 26 degrés en été. Ce dernier doit donc opter pour des solutions performantes en terme d'isolation thermique.

Les occupants ne doivent donc pas souffrir d'un inconfort généré par une forte vague climatique de chaleur. Ce critère défini par la norme RT 2012 permet de réduire l'usage de la climatisation et de faire des économies d'énergie.