Accueil Croiser une offre d'emploi Devenir agent immobilier : guide complet

Devenir agent immobilier : guide complet

 

Devenir agent immobilier : guide complet

Aujourd’hui, la profession d’agent immobilier est accessible à tous, même pour les débutants sans diplôme.

En fonction de votre niveau d’étude et de vos expériences professionnelles, vous avez la possibilité de devenir un véritable professionnel du monde de l’immobilier.

Mais comment faire pour évoluer dans ce monde ? En réponse, cet article vous propose le guide complet pour devenir un agent immobilier.

Qu’est-ce qu’un agent immobilier ?

 

Un agent immobilier est tout simplement un professionnel réalisant diverses opérations sur les biens immobiliers propres à ses clients. C’est un spécialiste de l’immobilier qui possède une carte de transaction immobilière, encore appelé Carte T.

Il est mandataire dans une mise en location ou encore une vente immobilière ou il peut représenter un client qui lui a confié la gestion. En fait, l’agent immobilier peut soit :

  • Travaillez comme autoentrepreneur ;
  • Ouvrir et devenir le président d’une structure immobilière.

Ainsi, un agent immobilier est le seul capable d’ouvrir une structure ou un réseau immobilier en son propre nom. C’est l’une des principales différences entre lui et un négociateur immobilier.

Qu’est-ce qui différencie un négociateur immobilier à un agent immobilier ?

 

Un agent immobilier est un professionnel capable de mener une vente de A à Z. Contrairement à un négociateur immobilier, il est libre de pouvoir travailler en tant qu’autoentrepreneur. Le négociateur immobilier quant à lui doit être toujours lié à une agence ou à un réseau immobilier pour exercer sa profession.

Pour devenir un agent immobilier au complet, il est fondamental de vous faire délivrer une carte T. En cas d’absence de cette dernière, les sanctions que vous encourez sont lourdes. La loi prévoit au minimum 6 mois d’emprisonnement suivis d’une amende de 7500 euros. Aussi, en cas d’escroquerie avérée, vous écopez jusqu’à 5 ans d’emprisonnement et 375 000 euros d’amende.

Comment devenir un agent immobilier en France ?

 

Avant que vous prétendiez à devenir un agent immobilier et être en mesure de demander la carte T à la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI), vous devez d’abord remplir une obligation de formation. Au cas où vous avez un peu de maîtrise, vous devez remplir une obligation d’expérience acquise pendant vos précédents emplois.

Devenez un meilleur agent immobilier avec une bonne formation

 

Pour devenir un meilleur agent immobilier, plusieurs formations s’imposent à vous :

  • BTS Professions immobiliers ;
  • Licence juridique, sociale ou économique ;
  • Master juridique, droit, finance, économie, commercial, maîtrise d’ouvrage.

Devenez un meilleur agent immobilier sans ou avec des diplômes

 

Il est tout à fait possible de devenir un bon agent immobilier même sans un diplôme ou encore en ayant des titres complètement différents des conditions préalablement nécessaires et légales. Ainsi, pour compenser le manque de diplômes, votre expérience acquise peut vous permettre de convoiter la profession. En outre, voici les conditions qui vous permettront de posséder votre carte T et de devenir un agent immobilier :

  • 3 ans d’exercice comme négociateur avec au minimum un niveau bac ;
  • 4 ans d’exercice dans le domaine de l’immobilier en tant que cadre ;
  • 10 ans d’exercice comme négociateur sans l’obtention du bac ;
  • 5 ans d’expérience en tant que cadre d’un métier en relation avec l’économie, le droit, la finance ou encore une VAE (Validation d’Acquis d’Expérience).

En outre, que ce soit avec ou sans études, la profession d’agent immobilier ne doit pas être choisie sur un coup de tête. Ce métier doit nécessairement être plus qu’un simple boulot pour vous. Il doit être avant tout une passion.

A voir:  Bourse notariat: trouvez votre emploi de Notaire

Quelles sont les différentes procédures pour devenir un bon agent immobilier ?

 

Pour que vous puissiez ouvrir votre agence immobilière, vous devez forcément détenir une carte professionnelle immobilière. Celle-ci doit être obtenue par une demande écrite ou plus rapidement sur le site Web de la CCI.

Les différents documents à fournir pour l’obtention d’une Carte T

Pour obtenir une carte de transaction, vous devez fournir un/une :

  • souscription à une assurance responsabilité civile (auprès d’un assureur professionnel) ;
  • copie de votre casier judiciaire vierge de moins de 3 mois de durée (à retirer directement sur le site du Ministère de la Justice) ;
  • Carte d’identité recto verso ;
  • création d’un compte séquestre (auprès d’une structure bancaire).
  • Immatriculation au Registre du Commerce en plus des Sociétés (auprès du Greffe ou depuis sur le site d’Infogreffe) ;

Le cout d’une carte T

La carte de transaction « T » coute exactement 160 euros, quelle que soit votre région. Si votre carte a besoin d’une modification mineure ou majeure, le prix est de 68 euros. Lorsque votre carte arrive à expiration, vous pouvez procéder au renouvellement à 130 euros.

Comment renouveler votre carte d’agent immobilier ?

 

Tant que vous respectez les conditions d’obtention, vous pouvez renouveler indéfiniment votre carte T. toutefois, un agent immobilier doit normalement renouveler sa carte T tous les 3 ans et le déclarer au moins 2 mois avant sa date d’anniversaire.

De plus, le renouvellement d’une carte pro de transaction n’est autorisé que si vous suivez une formation continue et obligatoire. Depuis la sortie du décret n° 2016-173 le 18 février 2016, l’agent immobilier doit suivre une formation de 42 heures au minimum.

Comment modifier votre Carte T ?

 

Pour modifier votre carte de transaction immobilière, vous (agent immobilier) devez déclarer auprès de la CCI toute modification si elle concerne une identité des représentants légaux, garants ou statuaires. C’est également le cas si vous avez changé de raison ou de dénomination sociales.

De plus, vous pouvez demander une modification de votre carte lorsque vous changez d’assurance ou de responsabilité civile professionnelle. Aussi, cela est possible lorsque vous déplacez votre siège social.

Quel est le statut idéal pour un agent immobilier ?

 

Lorsque vous voulez exercer cette activité en tant qu’indépendant, vous avez un nombre important de choix. Ces derniers sont des statuts juridiques qui vous aident à la création de votre société :

  • l’entreprise individuelle,
  • l’EURL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée),
  • le régime de l’EIRL (Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée),
  • la SARL unipersonnelle,
  • la SASU (Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle), etc.

En fait, le choix doit se faire en considérant votre niveau d’implication, vos objectifs ainsi que vos revenus. Si vous êtes un débutant dans le domaine de l’immobilier, on ne peut que vous conseiller de choisir le statut de l’entreprise individuelle afin de vous faciliter les différentes démarches administratives.

Quelles sont les différentes compétences et qualifications d’un agent immobilier ?

 

La Profession d’agent immobilier consiste à gérer une vente ou une mise en location pour le compte d’un mandant. Ainsi, vous devez prendre tout en charge, de l’estimation à la négociation jusqu’aux différentes relations avec le notaire.

Pour y arriver, vous (agent immobilier) devez prospecter, négocier, fidéliser et vous construire votre propre réseau dans les temps. Aussi, vous devez avoir un grand nombre de compétences et maitriser des :

  • notions des règles d’urbanisme ;
  • connaissances du process Métier ;
  • outils informatiques ;
  • connaissances en droit de l’immobilier ;
  • capacités à travailler en mode projet ;
  • marchés immobiliers
  • techniques de commercial dans l’âme.

Quelle est la rémunération d’un agent immobilier ?

 

Un agent immobilier est rémunéré par un salaire fixe suivi d’une autre variable. En effet, le salaire fixe est au plus 1 500 euros/mois et la partie variable est entre 10 à 20 %. Ainsi, le salaire d’un agent immobilier moyen est au plus 2 500 euros/mois. Toutefois, en fonction du secteur, de l’expérience et du dynamisme du marché, ce salaire peut subir de grandes variations.